Peinture & Ecriture

Le pont neuf de Toulouse

Le pont neuf de Toulouse - Peinture & Ecriture «Celui qui n’a pas le goût de l’absolu se contente d’une médiocrité tranquille»
Paul Cézanne
Le Pont Neuf
de Josiane Bisson
Huile sur toile 40x49
(Oeuvre vendue)

Joindre l'artiste à propos de ce tableau

Palette de lumière

Nougaro en fit l’éloge avec beaucoup de talent, aussi je ne rajouterai rien. Sachez toutefois qu’au soleil couchant une promenade sur les bords de la Garonne promet bien des surprises. C'est une palette lumineuse rarement égalée.

Extrait de mon recueil de nouvelles

Dialogue entre deux villes


- Ohé...toi là-haut, pourquoi sur la carte ton point est plus gros que le mien ?
- Mais comment tu me parles toi, le p'tit point du bas. Réfléchis un peu, Tu es sotte ou quoi !
- Ça ne m'étonne pas, on m'a déjà parlé de toi, de ton arrogance, de ta prétention, mais tu n'as pas répondu à ma question !
- C'est tellement évident, je suis Paris...la Capitale !
- Et alors… ça te donne le droit d'être mieux repéré que moi Capitale ou pas ?
- Oh… on se calme petite ville du bas. Au fait tu t'appelles comment toi ?
- Toulouse…... Madame la grande Capitale.
- Connais pas !!!!! Tu te situes où déjà, à part dans le bas ?
- Dans le Sud-Ouest ma chère, et c'est bien plus beau que chez toi.
- Pour l'instant je ne sais laquelle de nous deux est la plus arrogante, mais il semble que ce soit toi.
- D'accord d'accord…je me suis un peu emportée, excuse-moi. Mais ça m'énerve qu'on ne parle que de toi !
- Je n'y suis pour rien moi.
- Mais qu'as-tu de si particulier ?
- La Seine coule dans mes entrailles.
- Et alors…moi j'ai la Garonne !
- Oui, mais j'ai aussi des églises, des cathédrales, des basiliques.
- Ah ah...tu veux parler de la grosse meringue blanche, perchée sur une butte, on voit bien que tu n'as pas vu la finesse de Saint Sernin.
- Oui !!! Pour la meringue, je suis un peu d'accord, mais la Tour Eiffel, tu en dis quoi ?
- Je dis, voyons...je dis, je dis qu'elle est bien grise.
- Naturellement qu'elle est grise, c'est une grande dame de fer.
- Et bien tu devrais la repeindre en rose, comme moi.
- Comme toi…t'es rose ?
- Oui madame, tu ne le savais pas. La ville rose, voilà comment on m'appelle moi !
- Ah, c'est chouette ça !
- Et puis on a écrit une chanson pour moi, et na !!!! Écoute juste une phrase :

" Qu'il est loin mon pays, qu'il est loin
Parfois au fond de moi se raniment
L'eau verte du canal du Midi
Et la brique rouge des Minimes
Ô mon païs, ô Toulouse…"

- Ah oui, c'est sympa ! Mais sans vouloir te vexer, on en a écrit des dizaines pour moi ! A toi d'écouter :

" Sous le ciel de Paris
S'envole une chanson
Elle est née d'aujourd'hui
Dans le cœur d'un garçon
Sous le ciel de Paris
Marchent des amoureux
Leur bonheur se construit
Sur un air fait pour eux "

- Ah oui, c'est joli !
- Alors tu vois, à chacune ses appâts.
- C'est vrai, je change d'avis, tout bien réfléchi t'es plutôt sympa. Dis-moi la grande, si un jour tu passes près de chez-moi, arrête-toi !

J.B

Contact | Copyright et Mentions légales | Privé