Peinture & Ecriture

Les coquelicots du domaine de "Lamartinette"

Les coquelicots du domaine de "Qui donc a dit que le dessin est l'écriture de la forme ? La vérité est que l'art doit être l'écriture de la vie"
Edouard Manet
Les coquelicots du domaine de "Lamartinette"
de Josiane Bisson
Huile sur toile 50x70
(Oeuvre vendue)

Joindre l'artiste à propos de ce tableau

Un nouvel essai

Ayant pourtant la passion des fleurs, jamais je n'avais essayé de les reproduire sur une toile. J'avais bien trop peur que tout cela semble artificiel. J'avoue que le résultat m'a plu et qu'il y aura sans doute, très prochainement, un véritable espace champêtre dans la galerie. De plus, je voudrais dédier cette toile à une personne qui m'est très chère, Gina Colléoni. J'ai écrit une nouvelle qui parle d'une rose, pas d'un coquelicot, et pourtant les deux sont liés. À toi ma rose. Je t'aime.

Extrait de mon recueil de nouvelles

Gina...La rose italienne
Ma rose italienne - Peinture & Ecriture
Ma rose italienne
Photo: Hélène Duran


Certes tes pétales ont pâli. Certes ton feuillage s'est un peu flétri, mais tes épines restent bien acérées si quelqu'un ose te contrecarrer....et j'aime ça !!!

À l'aube de tes quatre vingt treize printemps, tu restes une femme libre, joyeuse, drôle et émouvante à la fois. Si des petites rides se sont formées au coin de tes yeux c'est pour mieux nous rappeler combien tu as ri, quant aux halos bleus sous ton œil c'est le baromètre de tes larmes.

Comme tu as dû, au matin de tes vingt ans, faire tourner des têtes, en toussotant légèrement, comme le faisait la rose du "'Petit Prince", juste pour attirer l'attention sur ton jupon virevoltant.

Heureux Baptiste qui a été l'élu de ton cœur !!!!!

Puis, toi qui avait déjà tout donné à tes frères et sœurs te voilà encore au service des autres. La tâche est difficile mais jamais tu ne renonces car tu dois nourrir ta famille, apporter des soins, cajoler, choyer, gâter...sans jamais pleurer.

La faim, la guerre, la peur, le labeur de tous les instants, tu as tout supporté sans jamais te plaindre. Alors que tu as tout sacrifié aux autres, c'est à toi aujourd'hui de recevoir. Voilà pourquoi, je veux te donner le meilleur, d'autant que tu me permets de consacrer tout ce qui m'a été dispensé par la vie, bien trop vite, apporter de l'amour à ma mère.

Mamma Mia... par procuration !!!! Rongés de remords seront ceux qui n'ont rien compris ou ceux qui sont passés à côté.

Pour moi, même ton dernier pétale tombé, tu resteras, une, des plus belles roses de mon jardin. Merci d'exister.

J.B

Contact | Copyright et Mentions légales | Privé