Peinture & Ecriture

Place de Fürstenberg

Place de Fürstenberg - Peinture & Ecriture «Cette vie artistique, que nous savons ne pas être la vraie, me paraît si vivante et ce serait ingrat que de ne pas s’en contenter»
Vincent Van Gogh
Place de Fürstenberg
de Josiane Bisson
Huile sur toile 15x20
Toile vendue

Joindre l'artiste à propos de ce tableau

Une rencontre

Ce tableautin a été réalisé dans une des périodes les plus heureuses de ma vie. Dédié à John, mon pygmalion, il est le reflet de notre rencontre, car c’est à Saint-Germain-des-Prés que notre histoire est née. Elle a duré presque dix ans et fut une décennie insouciante et très joyeuse.

Extrait de mon recueil de nouvelles

La lettre
20 ans plus tard le destin nous réunissait à nouveau - Peinture & Ecriture
20 ans plus tard le destin nous réunissait à nouveau
Photo: Nicolas Bisson


Comme chaque jour, ou presque, je me rends à la boîte aux lettres. Ce petit rectangle d'aluminium ou de bois où chacun appose son nom est source de joie, de rêve et de tristesse. Bonnes et mauvaises nouvelles peuvent y être glissées. Le déposant, qui pour la plupart du temps est un facteur, ne peut pas appréhender les répercutions que le pli aura sur votre vie. Les nouveaux moyens de communication ont malheureusement gâché, voire supprimé la correspondance manuscrite, toute la magie ou l'angoisse de la découverte d'une enveloppe. Cette lettre était annoncée, vous me l'aviez promise. J'ignorais la date de son arrivée, je l'avais même un peu oubliée et pourtant elle est là, allongée seule à attendre que la minuscule porte s'entrouvre pour laisser pénétrer le petit faisceau de lumière qui l'illuminera.

Mes yeux survolent la missive, retournée sur son verso je ne vois pas votre écriture. J'observe l'objet de ma convoitise sans réaction. Ma main légèrement tremblante se glisse dans l'entrebâillement de la trappe. Je saisis la lettre à toute vitesse et tel un objet interdit je la dissimule au plus vite sous mon manteau. En courant je regagne mon appartement ou je vais pouvoir me délecter de vos écrits.

En chemin je me fais la promesse de prendre tout mon temps pour apprécier ce cadeau.

Porte fermée et verrouillée je sors la lettre et la dépose sur la table du salon. Durant de longues minutes je scrute l'enveloppe, puis je l'a saisie, je l'a tourne, l'a retourne, l'a pose sur ma joue, l'a caresse, l'a respire puis l'a repose. Impossible de déchirer l'enveloppe. Je glisse une pointe de couteau affutée dans le rabat tout en écoutant la douce musique du papier qui crisse sous la pression. Avec la plus grande douceur j'ôte l'enveloppe et déplie le billet. J'observe cette écriture inconnue mais pour laquelle j'éprouve déjà des sentiments. Il me semble vous connaître. Tout cela m'est familier. Aurais-je, dans une autre vie, reçu des dizaines de lettres de vous ? C'est étrange, je suis certaine de cela.

Enfin je prends connaissance du contenu. Bien plus que des phrases c'est une musique, que dis-je, un concerto joué par des musiciens doués d'une extraordinaire virtuosité. A la minute précise où mes yeux entament la lecture, je sais que je vous suis entièrement livrée, je suis une femme perdue croyant à chacun de vos mots.

J.B

Contact | Copyright et Mentions légales | Privé